Société Bordmann Sàrl

Accueil > Chauffage > Les systèmes de chauffe > Le chauffage

Le chauffage

mercredi 7 août 2002, par Alain Bordmann

Le chauffage sert à réguler des conditions ambiantes à l’intérieur de bâtiments, à des fins industrielles, d’hygiène ou de confort. Le chauffage consiste à maintenir à une certaine température dans une enceinte plongée dans une ambiance extérieure plus froide et à température variable.
La chaleur nécessaire au chauffage est fournie par différentes méthodes : combustion de composés solides, liquides ou gazeux, transformation directe ou indirecte d’énergie électrique (chauffage électrique) ou d’énergie naturelle (énergies solaire, éolienne, géothermique) en chaleur. Le procédé de chauffage domestique peut être direct — les sources de chaleur transmettent la chaleur surtout par rayonnement — ou indirect — distribution de la chaleur à partir d’un point central. Dans le premier cas, on utilise par exemple une cheminée ou un poêle. Dans le second cas, un système central distribue la chaleur transportée par un fluide caloporteur — vapeur, eau ou air — à toutes les pièces concernées, par des gaines ou des canalisations. Il s’agit du chauffage central.
Le premier moyen de chauffage était le feu, que les hommes utilisaient pour chauffer leurs demeures. Les poêles et les différents types de braseros, dont l’invention est attribuée aux Romains, sont encore employés un peu partout dans le monde. Le choix d’un système de chauffage doit tenir compte des pertes de chaleur de l’intérieur vers l’extérieur. Ils sont donc liés à l’isolation thermique du bâtiment et à la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur. Selon les besoins et l’occupation des locaux, le chauffage peut être continu — les températures sont maintenues constantes pendant toute la période de chauffe, jour et nuit — ou discontinu.